Poster un nouveau sujet   
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

 Even in death, we're one - Twins Leventhorpe [U.C]

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Even in death, we're one - Twins Leventhorpe [U.C]   Mer 23 Juil - 13:59

Identité
Date du décès - Ils sont mort le 13 Mars 2007
Cause de la mort - Noah est mort brûlé vif dans son lycée tandis que Mason est mort noyé. Ils sont mort à deux minutes d’écart.
Péché - Garbage
Nationalité - Autraliens
Prénom Nom - Ce sont des frères jumeaux. Les frères Leventhorpe. L’un se nomme Noah et l’autre Mason.
Age d'apparence - Ils sont 17 ans pour l’éternité.
Profession - Dealers (mais aussi tagueurs et grandes gueules, ça compte ?)
Signe Distinctif - Noah possède une teinture de cheveux blanche tandis que son frère à une teinture plus sombre. Mason porte également une boucle d’oreille. Noah, a aussi, quelques brûlures sur le corps, réminiscence de sa mort.
Caractère

What's the fuck is wrong with you ?!

Mason et Noah. Noah et Mason. Deux âmes, deux corps et pourtant, ils sont uns. Ils sont rarement vu l’un sans l’autre. Noah est la raison de Mason. Mason est le côté débridé de Noah. Ils sont différents et pourtant, ils se complètent parfaitement. Comme le Ying et le Yang. Comme deux âmes sœurs, sauf qu’ils sont jumeaux. Ils s’aiment, c’est indéniable mais cet amour est parfaitement fraternel. Si quelqu’un dit le contraire, Mason n’hésitera pas à le frapper. Mason et Noah. Noah et Mason. Ils n’ont pas besoin de mot pour se comprendre, un simple regard, un simple coup d’œil, un simple sourire suffit. Ils sont extrêmement proche, presque fusionnels. Ils se font confiance et il est impossible de les retourner l’un contre l’autre –ils peuvent faire semblant cependant de tomber dans votre piège-. Voilà ce lien indéfectible qui les unit même après la mort.

Les frères Leventhorpe sont connus pour leurs méfaits, leurs délits qui reviennent souvent dans les conversations. « Les Leventhorpe ont encore tagué, ces p’tits cons ! » « Ben, c’est pas le pire, ils dealent à c’qui paraît. Certains disent qu’ils se droguent aussi. Y sont cons c’tout. ». Oui, sauf que non. Noah et Mason ne sont pas si cons que ça. Et même s’ils font des conneries ils n’ont, en fait, pas l’âme de délinquant. Ce ne sont pas de mauvais garçons en réalité mais, à leurs yeux, avoir atterrit ici est une injustice complète alors, à leurs manières, ils protestent. Même s’ils savent que ça ne sert à rien. Même s’ils savent que rien ne changera. Ils s’en foutent complètement. Le plus important, c’est de clamer haut et fort cette injustice. C’est tout. Tout simplement. Et même s’ils n’ont pas l’âme de délinquant, ils trouvent quelques plaisirs et excitations à faire leurs conneries … Solidaires dans la vie comme dans la mort, toujours et à jamais …

Mason, c’est l’ « hyperactif » des deux. Le plus impulsifs. Le plus virulent. Celui qui a vraiment et complètement la haine de cette injustice. Celui qui adore ce mettre dans les emmerdes jusqu’au cou. Mason, est surnommé « Mistral » par son frère, en hommage au vent fort qui souffle en France, dans le Sud. Parce que, comme ce vent, il est fort, il a une fougue passionné qui ne laisse pas indifférent certains. Extraverti, il rit et parle fort, il fait de grand geste aussi. Il s’en fout d’être ou pas ridicule. Il s’en fout de devoir être silencieux quand c’est le moment. Il fait ce qu’il veut quand il veut quoi. D’une franchise à toute épreuve, il n’hésite absolument pas à vous dire « Va chier » s’il le faut. Vous n’êtes pas content ? Ca le fait rire et en plus, il n’en a rien à foutre. Il est comme ça. Il se sent libre dans sa tête et il se fout littéralement des coincés. Il est sexy et il le sait, il en joue parfois pour faire payer la came au prix le plus fort sans faire passer ça pour de l’escroquerie. Il n’est pas manipulateur, juste un brin sur l’argent. Radin ? Un peu oui, il faut faire gaffe quand même quoi. Surtout dans un coin comme celui où ils vivent. Mason peut être violent quand il veut. Si, ça lui arrive. Surtout quand on s’en prend à son frère. On ne touche pas à Noah sans en subir de graves conséquences. Têtu comme une hurle de sangliers sauvages, il n’est pas aisé de lui faire changer d’avis –Noah y arrivera plus facilement ceci dit-. Connard ? Peut-être un peu oui. Cependant, il n’est pas idiot. Loin de là. On dit souvent que les artistes sont souvent dans leurs mondes. Ce n’est pas vraiment le cas pour Mason. Certes, il est extrêmement doué pour tout ce qui est peinture, dessin et art-plastique –d’ailleurs, certains admirent ses tags parfois sans le vouloir-. Pour autant, il n’est pas rêveur, il est ancré dans la réalité. Bien plus que les gens peuvent le penser. Et ce, même s’il adore s’amuser et profiter de sa vie –avec tout ce qui va avec bien entendu-.

Noah, c’est un peu tout le contraire de son frère. Comme le Ying et le Yang, définitivement. Le jeune homme est calme. Enfin, plus calme que son frère. Il semble toujours distant, toujours observateur passif. Il observe beaucoup et apprend facilement de ses erreurs. Moins têtu que son frère –même s’il est têtu comme un âne-, il reconnait ses erreurs plus facilement que ce dernier. Plus modéré bien que tout aussi dégoûté par cette injustice, il arrive à tempéré son frère, à calmer son caractère brûlant. D’ailleurs, Mason surnomme son frère « Blizzard » en raison de cette distance, de cette froideur qui semble le suivre depuis qu’ils sont arrivés là. Plus en retrait que son frère c’est lui qui l’aide à trouver les mots juste et qui le détend si jamais il sent qu’il se met en colère. Sérieux, il a bien plus de mal que son frère à s’amuser et à profiter de la vie. Il ne comprend pas comment son frère peut être aussi … dévergondé disons. Cependant, jamais il ne le critiquera. Noah est plus sage que son frère et d’ailleurs, ce dernier le lui dit. Il lui dit qu’il devrait se décoincer un peu, profiter, bref, faire comme lui en fait. Noah est tout aussi protecteur envers Mason que ce dernier pour lui. Il couvre ses arrières et si quelque chose lui arrive, bizarrement, son caractère fait un complet turn-over. Il devient encore plus froid et frappera la personne ayant osé faire du mal à Mason parce que Noah tient à son frère comme à la prunelle de ses yeux. Et puis, contrairement à son frère, Noah est plus dans son monde, plus rêveur. Il excelle dans toutes les matières littéraires et, encore aujourd’hui, il rêve de pouvoir écrire un roman qui pourra les faire sortir de ce trou à rat. Il manipule les mots facilement, il adore le théâtre, il soupèse les mots comme on soupèse de la farine. Il tourne sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler –généralement-. C’est un garçon aussi très patient et créatif –tout comme son frère pour le côté créatif- bien qu’il soit nul en dessin. Son imagination est débordante dans tous les cas.


Physique

Ashes to ashes, dust to dust...

Certains jumeaux sont des clones, deux personnes que l’on n’arrive pas à distinguer parce qu’ils ont la même coiffure, les mêmes vêtements, les mêmes traits du visage. Noah et Mason nous ont fait une fleur. Bien qu’ayant les mêmes traits du visage, les jumeaux sont reconnaissables. Ils sont différents. Auparavant, peut-être que vous auriez eu du mal à les reconnaître, quand ils étaient encore en vie mais, aujourd’hui, en Enfer, ce n’est plus le cas. Cependant, il vous faut reconnaître quelque chose : ils sont beaux tous les deux. C’est une évidence. Quelque chose qui se voit comme le nez au milieu de la figure. Enfin, pour certains, pour d’autres c’est moins évident. Autre points communs des garçons, ils ont les yeux d’un bleu profond, presque hypnotique, envoûtant. Tous les deux. Pas de jaloux comme ça.

Mason est grand, il mesure environ un mètre quatre-vingt pour un poids tout à fait proportionnel à sa taille. Il n’a pas de cicatrice sur son corps dont il est fier. Il faut dire qu’il à quelques muscles et pectoraux mais pas trop non plus. C’est juste ce qu’il faut pour un adolescent de dix-sept ans. Ce garçon, possède des cheveux qui, de base, étaient châtains. Aujourd’hui, sur les côtés, ils sont rasés et sont devenu bleu-vert. Tandis que le reste de ses cheveux, au milieu du crâne –sans pour autant être une crête, au contraire- est devenu noir-violet. Des couleurs bien étranges, effectivement. Cependant, ses cheveux reflètent assez bien son caractère mais ça, vous avez dû le lire plus haut. Il faut aussi savoir que le garçon possède une boucle d’oreille bleu sur l’oreille gauche. Mason possède des mains d’artiste avec de longs doigts fins. Le jeune homme aime les couleurs sombres, les vêtements clairement rebelle, rock, le cuir, les chaînes sur le pantalon ou la veste. Et puis des rangers renforcés aux pieds, pour bien faire mal aux gens quand il en a besoin. Clairement, il n’est absolument pas le gentil petit gars qu’il a été quand il était encore vivant.

Noah est aussi grand que son frère. Enfin, il mesure un petit centimètre de moins mais cela ne se voit pas tellement. Du coup, il dit toujours qu’il fait la même taille que son frère, ça va plus vite. L’adolescent est moins fier de son corps que son frère. En effet, il possède quelques brûlures éparses sur le corps. Une dans le dos, longue balafre partant de son rein droit à son omoplate gauche. Une sur le torse, beaucoup plus petite cependant. Une sur le dos de la main droite. Et une sur la cuisse gauche. Certaines sont plus visible que d’autre, plus importante que d’autres. Le jeune homme, contrairement à son frère, à teint ses cheveux en blanc. Blanc comme la neige. Autre différence, il ne les a pas rasé sur le côté mais il à, tout de même, une coupe bizarre. Enfin, pour certains. Lui, il l’aime bien. Noah, possède des mains … normales mais il est clair pourtant qu’il n’a pas l’habitude de faire des travaux manuels. Si Mason affiche des couleurs sombres et ses goûts au grand jour, son jumeau lui, est beaucoup plus soft. Un t-shirt, un pantalon et des chaussures suffisent à faire son bonheur. Il en faut peu pour être heureux n’est-il pas ?
Histoire

Tell me a funny fucking story.

Légende : En normal, ce dont les jumeaux se souviennent
En Italique, ce dont Noah se souvient
En Gras, ce dont Mason se souvient


Melbourne et sa banlieue proche, Australie. Dans un quartier tranquille deux petits garçons jouent à 1,2,3 Soleil dans le jardin familiale avec leurs grandes sœurs et deux cousins. Les rires jaillissent tandis que les parents gardaient un œil bienveillant sur leur progéniture tout en parlant. Noah et Mason, deux petits jumeaux de six ans jouent innocemment comme des enfants devraient toujours le faire. Courant dans tous les sens, ils venaient se désaltérer parfois lorsqu’ils n’en pouvaient plus de cette chaleur. Deux frères proches, presque fusionnels. Ils dormaient dans la même chambre et, les soirs d’orage, Mason dormait avec Noah, sachant que ce dernier en avait peur. Et oui, l’enfance est remplie de peur qui n’ont pas lieu d’être. Ce genre de peur qui vous fait dire que vous étiez bête quand vous étiez gosses. Deux petits êtres absolument adorable. Deux êtres différents aussi. Mason montrait déjà des signes de son talent pour l’art tandis que Noah semblait fasciné par ce que les grands disaient. Deux petits garçons aux intérêts différents mais dont le caractère se ressemblait beaucoup. Deux enfants athées, comme leurs parents d’ailleurs, le seul pêché qu’ils aient jamais commis …

Mason a toujours beaucoup plu aux filles parce qu’il est plus ouvert, plus souriant que moi. Il adore dessiner et n’hésite pas à demander des modèles. Oui, Mason est populaire et cela me fait sourire même si, dans le fond, j’ai l’impression qu’il s’éloigne de moi ainsi. Et puis, il est approché par des beautés alors, je ne peux pas vraiment lui en vouloir, c’est ainsi. C’est mon frère après tout et je l’aime comme il est. Cela ne m’étonnerais pas qu’il m’annonce qu’il a une petite amie. D’ailleurs, je me demande si ce ne serait pas cette jolie rousse … Heu … Oui, je confirme, c’est bien sa petite-amie …

Noah ne s’en rend pas compte mais il attire les gens comme un aimant. Il a beaucoup de charme mais il ne semble pas le comprendre mon cher frère. Il est aussi beau qu’intelligent et je vois qu’il a pas mal d’admirateur dans l’ombre. Il ne s’en rend pas compte. Pas mal de personnes aimeraient manier aussi bien les morts. Pour plaire à une fille par exemple. Lui, c’est naturel et j’aime ça chez lui. Est-ce aussi pour cela qu’il reste toujours un peu à l’écart ? Je ne crois pas non. C’est plutôt son caractère mais, un jour, il comprendra à quel point il est aimé. Et par moi en particulier.

Deux frères dont la vie, courte, à été rempli de bonheur et d’amour. Oui, ils étaient populaire. Non, ils n’ont jamais fait de mal aux autres et personnes ne les embêtaient. Ils s’entendaient avec pas mal de monde et les professeurs étaient plutôt contente d’eux, de leurs comportements et de leurs notes. Chaque frère excellait dans une matière différente et lors de deux concours, ils ont été repérés par différents lycées. L’un basé sur l’art, l’autre sur la littérature. Ils allaient devoir être séparé et ça, c’était le plus dur. Le chose presque impossible. La chose la plus douloureuse au monde, selon eux en tout cas. Mais, ils savaient que c’était pour leur avenir alors, ils ont accepté de jouer le jeu. Mason était en internat tandis que Noah rentrait à la maison tous les soirs et, évidemment, tous les soirs, ils s’appelaient pour pouvoir discuter l’un avec l’autre. Entendre la voix de sa moitié donnait de la force à l’autre pour continuer le lendemain. C’était la force de se lien si particulier et si mystérieux entre les jumeaux. Un lien que l’on ne pourra, probablement, jamais percer à jour.
Malheureusement, tout se brisa à leurs dix-sept ans. Tout espoir de carrière. Brillante pour l’un comme pour l’autre. Tout espoir d’avoir une vie de famille. Tout espoir de vivre l’un près de l’autre jusqu’à leurs cent ans. Tout cela fût balayé, brûlé, noyé en quelques minutes …

« Hey Noah ! »
« Bonjour Xander »
« Oulà, t’as pas passé un excellent Week-End toi hein ? »
« J’ai travailler tout le temps sur le projet du club de théâtre ! »
« Ah ouai, c’est vrai que c’est toi le scénariste. »
« Hm … »
« Et t’as pas pu passé du temps avec ton frère. »
« Si, bien sûr … Et on dit Dramaturge. Dépêche-toi sinon, on va être en retard. »
Et la cloche sonna quelques instants après ma déclaration. Je savais ce genre de chose. Maman dit toujours que j’ai un réveil dans le ventre ou un métronome. Peu importe de toute façon. Mason me manque déjà alors que nous ne sommes que Lundi et que nous nous sommes quittés ce matin. Pourquoi fallait-il que nous soyons séparés ? Pourquoi ne suis-je pas aussi bon en art que lui ? Pourquoi n’est-il pas aussi bon en littérature que moi ? Le Destin en a voulu ainsi je suppose mais Mason et moi, nous sommes plus fort que le Destin. Nous sommes jumeaux, notre lien est indéfectible. Je le sais. Je le sens jusqu’au plus profond de mes tripes.
La journée se passe bien, comme d’habitude et je me dirige vers mon club de théâtre lorsque le cri strident de l’alarme à incendie se met à hurler. Je fronce les sourcils. Un essaie ? Non, ils nous l’auraient dit. Bientôt, je sens de la fumée s’échapper d’une des salles. Comme les autres, je me met à courir mais, dans la panique, je suis propulser contre un mur et puis … plus rien. Le noir complet.
Lorsque je m’éveille, la fumée à recouvert tout le couloir. Je tousse et je rampe lentement sur le sol, tentant de me diriger vers l’extérieur. L’air est lourd. Trop lourd. Mes yeux commencent à ce remplir de larmes.
Mason … Mason … Mason.
Le nom de mon frère résonne dans ma tête. J’ai mal à la gorge. J’ai du mal à respirer. Je n’ai plus de force. Je suis là, venez me chercher, s’il vous plaît.
« Mason … »
Je murmure une dernière fois son nom, une douleur lancinante dans la poitrine. Quelque chose arrive à mon frère et je suis là, coincé, je ne peux pas l’aider.
« Pardonne-moi. »
De nouveau, je m’évanouis mais, cette fois-ci, je ne me réveillerais plus. Pas sur Terre en tout cas mais ça, je ne le sais pas encore.


« Yo Mason ! »
« Salut Henry ! »
« T’as bosser sur la fresque ? »
« Yup, j’ai bien avancé et toi ? »
« J’ai l’impression que ma main va se détacher de mon poignet ! »
« HAHAHAHAHA t’es bête Henry ! »
« Ouai, c’est bien pour ça que j’veux faire peintre ! »
Et on a éclaté de rire tous les deux. Noah me manque énormément bien que je ne sois parti que ce matin. Notre lien est si fort, c’est normal qu’il me manque ainsi. J’ai hâte de lui parler ce soir et j’ai hâte de le revoir mon cher frère. Henry et moi, on est dans la même classe alors on marche vers la salle de cours quand la sonnerie se déclenche. Alors, au lieu de marcher, on commence à courir parce que Mr Poulitzer, notre prof’ est un sacré chieur en terme de ponctualité. Heureusement, on arrive juste avant lui. Sauvé. Nous n’aurons pas de punitions.
La journée suit son cours. Ce soir, j’ai piscine. Oui, j’aime nager, cela me fait du bien. Cela me permet de relâcher toute la pression et de penser à autre chose pendant quelques minutes. Je ris en voyant mes potes faire les idiots et j’en fait de même. Nous décidons de savoir qui resterait le plus longtemps sous l’eau. Un concours d’apnée quoi. On passe chacun à notre tour. Je sens quelques picotements dans mes membres mais je n’y fais pas gaffe. Noah s’est peut-être couper. Cela m’arrive souvent de ressentir s’il s’est fait mal ou pas. Je plonge sous l’eau et les picotements deviennent de plus en plus fort. J’ai mal.
Noah … Noah … Noah.
C’est maintenant tout ce qui me passe dans la tête. J’ai fait un malaise sans m’en rendre compte. Mes potes ne m’ont pas encore remonter. C’est au bout de deux minutes qu’ils se sont inquiétés.
Noah … Noah … Noah.
Je ne ressent plus rien. Mon frère … Mon frère est mort.
Moi aussi …

Joueur
Crédit de l'avatar - Je ne connais pas le nom de l’artiste, pardon *cours se cacher*
Who are you ? J’avais écrit BadBad dans les questions mais c’est pas vraiment mon pseudo parce que j’en ai pas en fait …
Comment tu nous as trouvé ? De partenariat en partenariat
Des remarques particulières ? Aucun … pour le moment -Nan, je fais pas la voix de Secret Story ! Nan ! Nan ! Nan !- (désolée pour ceux qui aiment hein …)




Friends in Death

Caliban
Le mec qui se fait plumer
Nos deux jumeaux lui volent de la came. Faut dire qu'ils ont pas froid aux yeux pour voler le patron de la paresse. Mais qu'est ce qu'ils risquent après tout ?
Elena M. Flinn
Il faut bien ce fournir ...
Mason : Elle aurait tout aussi bien pu tomber sur un autre. Le côté passablement libertin d'Elena l'amena à draguer ouvertement le garçon, ignorant alors sa "profession". Après une brève aventure d'une nuit, elle finit par apprendre ses activités de dealer et en vint à le fréquenter régulièrement dans le but de se fournir en herbe lorsque le besoin s'en fait sentir. Elle lui fait juste assez confiance pour voir en lui un amant passager et un bon revendeur.
MacBeth
Un larbin un peu trop protecteur
">Ce petit con à la botte de Caliban. Il les gardes toujours à l'œil et essaie de les faire fuir du Dirty quand il le peut et en as l'occasion. Mais tout ça ce n’est pas ses oignons et ça le bouffe. Il n’a rien à dire à Caliban sur sa façon de gérer le Dirty. Et nos jumeaux savent en profiter...
[NOM DE VOTRE QUATRIEME LIEN]
[TITRE DE VOTRE QUATRIEME LIEN]
[NATURE DE VOTRE QUATRIEME LIEN]


Dernière édition par N & M Leventhorpe le Ven 29 Aoû - 22:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas







Virgil avatar
Messages : 884
Points : 7978
Date d'inscription : 25/09/2013
Localisation : In your dreams, baby.
Humeur : Drunk, baby !

MessageSujet: Re: Even in death, we're one - Twins Leventhorpe [U.C]   Jeu 24 Juil - 10:35

Bonjour, et bienvenue sur Cantata Morris! Le forum qui enseigne les rudiments du sodoku! :D
Je suis heureux de voir arriver nos jumeaux! Ce sont des personnages qui m'ont amusé juste à l'écriture, et j'ai hate de les voir en action en Rp :) Si tu as la moindre question, n'hésite pas à la poser surtout ~
Bonne chance pour la fin de ta fiche, manifeste toi pour ta correction, et on rapplique aussi tôt, en costume de super-héro!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Invité
Invité

MessageSujet: Re: Even in death, we're one - Twins Leventhorpe [U.C]   Jeu 24 Juil - 13:43

Bonjour !
Merci de l'accueil :)
Les jumeaux sont vraiment cool, j'ai pas pu résister xD
J'espère que ce que j'ai écrit vous convient déjà ? (oui, oui, je suis pas très confiante parfois & pas souvent satisfaite xD). Il ne me reste plus que l'histoire des Leventhorpe.

J'espère que ça ne gêne pas comme j'ai mis le pseudo ? Parce que j'ai tenté "Noah & Mason Leventhorpe" en toutes lettres mais ça me disait que le pseudo était trop long alors, j'ai pas eu le choix, désolée !

Ah ! Et puis, si d'autres personnes veulent des liens, pas de problème xD *ok, ok, je sors xD*
Revenir en haut Aller en bas







Virgil avatar
Messages : 884
Points : 7978
Date d'inscription : 25/09/2013
Localisation : In your dreams, baby.
Humeur : Drunk, baby !

MessageSujet: Re: Even in death, we're one - Twins Leventhorpe [U.C]   Ven 25 Juil - 15:37

C'est vrai que les jumeaux sont cool, et je trouvais que le fait qu'ils soient deux les rendaient vraiment intéressant, ce sont les kaïras à la manque des enfers, indivisibles, toujours fourrés ensemble, différent mais complémentaire, et c'est quelque chose que tu semble avoir bien assimilés, donc pour l'instant, je te dirais que oui, ta fiche est sur une bonne voie! :)
En ce qui concerne le pseudo, il est vrai que je n'avais pas pensé à l'éventuel problème de longueur -Shame on me-, mais tu a bien fais de le transformer de la sortir. De toute manière, je ne vois pas quelle autre solutions se présentaient ^^'

Pour les liens, n'hésite pas à harceler des membres dont les personnages te plaissent, ils aiment tous ça 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Eve avatar
Messages : 1302
Points : 18768
Date de naissance : 01/01/2001
Date d'inscription : 25/09/2013
Age : 2017
Localisation : Les draps de Virgil ~
Humeur : Enjôleuse ~

MessageSujet: Re: Even in death, we're one - Twins Leventhorpe [U.C]   Lun 28 Juil - 13:01

HELLCOME !
En gros, en gras, en couleur, et way.

Désolée de pas m'être pointée plus tôt sur ta fiche, "Badbad" ! 8) Ma connexion internet s'est liguée contre moi afin que je ne sois pas en mesure de t'accueillir sur notre forum comme il se doit ! Fuck this Shit /o/ Sinon, un joli commencement de fiche, dit-moi ! :D J'ai bien hâte de lire la suite. ;)

Ah et, un petit point un peu plus désolant : Elena Flynn ne donne plus de nouvelles depuis un petit moment déjà, je garde son compte car elle nous avait dit qu'il y avait un espoir de la revoir, mais à ce que je vois c'est mal partit. Alors si tu veux aller chercher d'autres liens au près des autres membres, n'hésite surtout pas ! Tout le monde aime avoir un peu d'herbe de temps en temps. :)

Allez, je reviendrais de botter les fesses avec amour quand ta fiche sera finie ! :D

_________________
Eve ♥️


Lost till you're found, swim till you drown, know that we all fall down. Love till you hate, strong till you break, know that we all fall down...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cantata-mortis.forumactif.org/






Invité
Invité

MessageSujet: Re: Even in death, we're one - Twins Leventhorpe [U.C]   Mer 30 Juil - 14:09

Ooooooh des jumeaaauuux °0° deux morceaux pour n'en faire qu'un °^°
Deux nouvelles poupées pour jouer avec moi °.°

Weeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeelcommmmeuuuh ~

J'espère que tu feras bien mumuse ici bas \o\
Revenir en haut Aller en bas







Invité
Invité

MessageSujet: Re: Even in death, we're one - Twins Leventhorpe [U.C]   Mer 30 Juil - 20:02

Ooooh, les jumeaux :o

Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas







Caliban avatar
Messages : 318
Points : 3851
Date de naissance : 06/02/1992
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 26
Localisation : Q5
Humeur : Planante...

MessageSujet: Re: Even in death, we're one - Twins Leventhorpe [U.C]   Ven 29 Aoû - 17:39

Smoky'Come
Bienvenue en Enfer, les affreux.
C'est avec honneur que nous vous accueillons ici bas.
(si si, c'est vrai ! Même que je t'offre un joint pour l'occaz')

Je suis un peu en retard. Scusez moi... Le chemin fut long pour arriver jusqu'ici... (marcher m'est devenu si difficile... Et avec cette chaleur.... Je vous en parle même pas =3= ).

Ceci dit, un début de fiche qui attise ma curiosité et qui me pousse à réclamer l'histoire *^*
Aller quoi. Vite vite vite ! Sinon je planque la marchandise~

EDIT: Tu m'as l'air d'avoir bien cerné les personnages. Avec ta technique, on est pas trop prdu pour savoir qui pense quoi. Bravo !
Aller, maintenant c'est à mon tour de faire la paperasserie~!

_________________

Et n'oublie pas de voter, la gueuse~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Minos avatar
Messages : 96
Points : 530
Date d'inscription : 15/09/2013

MessageSujet: Re: Even in death, we're one - Twins Leventhorpe [U.C]   Sam 30 Aoû - 10:35

• • • • PIECE OF GARBAGE • • • •La vie est souvent mal faite. L'injustice y règne en maitre et vous en avez payé le prix fort.
Maintenant réunis à jamais, vous errez dans les quartiers sans vraiment appartenir à l'un deux. Rebelles dans l'âme vous jouez les petits durs au cœur tendre. Au final, n'attendez vous pas que quelqu'un prenne soin de vous ?
Aller, sur ce, je vous laisser passer de l'autre côté. Qui sait, vous trouverez peut être la réponse à vos questions auprès des fadas de l'autre bord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cantata-mortis.forumactif.org






Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Even in death, we're one - Twins Leventhorpe [U.C]   

Revenir en haut Aller en bas







 

Even in death, we're one - Twins Leventhorpe [U.C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» Mes Death Skullz
» Death Guard contre Crimson Fist de Tarkand
» [Validée]Death The Kid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum