Poster un nouveau sujet   
Répondre au sujet

 Holy Shit. A chinese. [ Attila]

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Holy Shit. A chinese. [ Attila]   Mer 28 Jan - 7:11



Hi, Paradise !


The show begins...

Il faisait décidément chaud en enfer. Et qui dit chaleur, dit soif.
La balafrée considéra longuement le vieillard en face d'elle qui lui avait misérablement proposé un verre d'eau.
Ca faisait au moins depuis ses 12 ans qu'elle n'en avait plus bu.
Elle avait pris sa première cuite à dix ans. Au whisky. L'alcool elle connaissait, et ça faisait depuis bien longtemps que ça ne lui faisait plus d'effet.

.... Ou ça faisait peut-être une dizaine d'année qu'elle était bourrée. Bah. Allez savoir.
Des vices elle en avait tout un entrepôt, ce n'était pas un peu d'alcoolisme qui aurait fait la différence.

Le temps de potasser tout ça, et elle se retournait vers Minos avec un :

- Hé, mec. T'sais où j'peux trouver un b...

Mais le vieillard avait disparu.
Jesus Christ. Encore un qui se prenait pour Batman.

Un long soupire s'échappa de ses lèvres charnues, et elle tapota son pantalon à la recherche de son paquet de clopes. Seulement...

- Oh non, l'horreur, s'exclama-t-elle. P'u d'clopes...

La soif, l'absence de nicotine... Sa première journée aux Enfers commençait mal.
Cependant, ce qui la choqua davantage que l'absence de clopes, était le petit doigt absent de sa main gauche, la phalange manquante à l'index, et deux autres à l'annulaire.
Encore des cicatrices sur son corps et sur son âme. Encore cette horrible sensation d'être plus misérable que la plus misérable des choses.

Elle devait noyer ce chagrin dans un verre.

Ni une ni deux, elle se met en route vers la ville. Ses pieds nus raclent le sol. Son pantalon et son t-shirt schlinguent à des kilomètres à la ronde. Des tâches écœurantes le couvrent. Ses cheveux gras et filasse tombent sur son visage.

Elle est telle qu'elle est morte.

Pourtant, son corps est robuste. Des rondeurs par-ci, des muscles par-là. Elle est sportive, tonique, galbée. Ses épaules sont assez larges pour supporter les affres de la vie. Son regard assez déterminé pour avancer face aux difficultés, et les affronter. Mais si vous regarder au sol... Vous verrez une ombre cassée, brisée, trouée. Le reflet de son âme. Une chose pathétique dont personne ne voudrait.

Stop.

Au diable de pareilles pensées. Elle était dure. Elle était rude. Elle était colérique. Si un souci se présentait, elle le gérerait avec les poings.

Le General Humbert’s se profile à l’horizon, non loin de ce qui apparait comme un centre commercial.

La Freak croit rêver.

L’enfer ressemble à Hollywood en moins américain et moins glamour. Ou comme Paris, peut-être… Vu le Cabaret.

Des villes elle en avait vues, mais aucune ne ressemblait totalement à ici.
Ce sont trois lettres illuminées qui attirèrent son attention. Un P, un U et un B.

Promesse Universelle de Bibine.

Elle se sentait déjà un peu plus chez elle, quand elle pénétra dans l’établissement aux allures de pub Irlandais. L’odeur de la clope, de la bière, et de la sueur humaine. Des odeurs familières. Des odeurs qu’elle aimait.

Elle s’installe lourdement sur une banquette, et commande une bière. La serveuse, joli comme un cœur, lui fait voir ses quenottes et bat si vite des cils qu’elle croit un instant que la miss va s’envoler.
Cataleya ne l’avouera jamais, mais elle a un sacré problème avec les jolies filles. Elle les déteste. Car elles sont plus belles qu’elle ne le sera jamais. Avec tous les efforts du monde. Les gens ne verront jamais que ses cicatrices, ses bras musclés, et maintenant, les phalanges et le doigt qui lui manque.

Une grimace des plus mauvaises tord sa bouche, et la serveuse s’enfuit avec sa commande. Elle revient très vite avec une bouteille de whisky, et une de vodka.

- S’il vous plait…

Elle fait mine de partir et la rattrape d’une poigne de fer, brutale, sans une once de douceur.
La serveuse couine, et peu rassurée ne bouge pas.
Autour, les gens se tendent, les rumeurs baissent de volume, et les regards se dirigent vers l’attablée.
La Freak sourit. Attirer l’attention, ça, elle aimait bien.

- Dis-moi où j’peux trouve l’mec qui gère la Milice.
- … Il s’appelle Attila Dengizich… Je… Je lui fais parvenir un message si vous me lâcher…
- ‘kay. Dis-lui que la Freak l’attend ici.
- Il vous connait ?
- Nan. Mais qui ne voudrait pas rencontrer sa nouvelle recrue ?

Un sourire diabolique étira ses lèvres tandis qu’elle lâchait la serveuse, qui fila faire passer le message.

En enfer ont-ils dit ? Oh… Mais non.

Pour un monstre comme elle…

C’était le paradis.





Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
Revenir en haut Aller en bas







Invité
Invité

MessageSujet: Re: Holy Shit. A chinese. [ Attila]   Dim 1 Fév - 16:01

Holy shit





«PLONGER AU FOND DU GOUFFRE, ENFER OU CIEL, QU'IMPORTE ? »






|Quand Attila mis un pied dehors il faisait déjà nuit. Combien de temps avait il passé dans les sous-sols de la milice ? Il ne saurait le dire. Il avait un mal de tête carabiné à cause des cris des détenus torturés et comptait bien le faire passer avec un bon remontant.

|Les rues du quartier de la Colère étaient pratiquement désertes à cette heure-ci. Seul le bruit lourd de ses rangers dérangeait le silence pesant qui régnait. Un bruit qui fut bientôt accompagné d'un cliquetis régulier sur les dalles de la rue. Quelqu'un courait vers lui, en talons vraisemblablement.

|Sur ces gardes, le Huns aperçut d'abord une vague silhouette dérivée vers lui. Puis, peu à peu la silhouette se transforma en jeune femme totalement essoufflée et affolée. « Ah vous êtes la .... Je .. J'ai un message pour vous, quelqu'un vous attends au Général Humbert's ... La Freak ... »

|La qui ? Il n'avait jamais entendu ce nom. Bon de toute façon il n'avait rien de mieux à faire et il pourrait avoir sa dose d'alcool au pub d'Adam. Il espérait juste que ce n'était pas encore Viktor qui prenait des pseudos débiles pour essayer de passer inaperçu.



|Laissant là la jeune femme il se mit en route en direction du bar, les mains dans les poches et une cigarette au bec. Il l'atteignit après une petite balade au travers de la ville à une heure de la nuit déjà bien avancée.

|Quand il arriva sur place il ne remarqua rien de vraiment inhabituel. Se trouvant dans l’impossibilité de reconnaître la personne qui désirait le voir il ne la chercha pas vraiment. Préférant se diriger vers le bar afin de commander un cocktail à base de vodka. De toute façon, on finirait bien par l'accoster si "La Freak" se trouvait ici. Au pire des cas il continuerait à boire jusqu'au petit matin.











Revenir en haut Aller en bas







Invité
Invité

MessageSujet: Re: Holy Shit. A chinese. [ Attila]   Lun 2 Fév - 9:03



Hi, Paradise !


I'm just right here.

Cataleya regarda la serveuse filer sur ses hauts talons claquant sur le sol du pub, tandis qu’elle levait ses pieds nus, noirs et écorchés pour les poser sur la table.

Elle saisit sa bouteille de Whisky, et bu à même le goulot.

Cette femme était une caricature. La caricature de l’alcoolique notoire qui ne boit pas dans un verre, mais à la bouteille. La caricature de la méchante sanguinaire qui aime faire mal. La caricature de l’individu trop confiant, trop irrespectueux, et qui aime par-dessus tout choquer et attirer l’attention.

Elle était mauvaise actrice, en fait. Et quelqu’un d’observateur verrait que tout cela cachait des blessures.

Elle patienta un instant, en silence, son regard clair parcourant les recoins sombres du bar, lorsque soudain, un homme au teint bronzé et aux yeux bridés entra, talonné par la serveuse.
Elle devina qu’il s’agissait du fameux Attila.

Un peu petit à son goût, cependant, elle apprécia les yeux noirs qui, même s’ils n’étaient pas tournés vers elle, la mettait directement en garde.
Elle fut rassurée. Elle avait à faire au genre de personne qu’elle appréciait. Dur, fort, implacable, sans pitié, et sanguinaire.

Soit ils s’entendraient bien, soit ils se mettraient sur la gueule. Dans les deux cas, ça lui convenait.

Le tout, à présent, était d’attirer son attention. Elle n’avait certes pas son pareil pour ce genre de chose, mais il fallait que cela reste gravé dans la mémoire du Hun.

Elle y réfléchit, tandis qu’elle le vit s’avancer vers le comptoir, et commander.

Faisait-elle revenir discrètement la serveuse pour que celle-ci lui indique où s’asseoir ?
Misait-elle sur le manque de respect flagrant, voire insolent ?
Touche d’humour ou pas ?

Elle potassa, pour rien au final, parce que la seule chose qui sortit de sa bouche, gonflant les poumons pour se faire entendre par-dessus le brouhaha et la musique, fut :

- Holy Shit ! A chinese !





Code by Joshua Thacker
Revenir en haut Aller en bas







Invité
Invité

MessageSujet: Re: Holy Shit. A chinese. [ Attila]   Lun 2 Fév - 11:19

Holy shit





«PLONGER AU FOND DU GOUFFRE, ENFER OU CIEL, QU'IMPORTE ? »






|Ah une bonne gorgée d'alcool, ça faisait du bien. Il termina son verre d'une rasade et selon lui, sa tête s'en trouvait déjà soulagée. Il allait recommander un deuxième verre quand il entendu quelqu'un crier derrière son dos. Se retournant dans un premier temps, il identifia la femme qui venait de gueuler.

|Pendant quelques secondes il se demanda si elle s'adressait à lui, mais vu le regard plein de défi et de fierté qu'elle lui lançait, y'avait pas trop de doute. C'était encore une excitée à qui sa faisait mouiller la culotte de le provoquer ou quoi ?

|Le général de la milice s'avança lentement vers la jeune femme, la détaillant pour finir par se pencher vers elle.« Elle a un problème la balafrée ? » Le ton était clairement froid et ennuyé.

|C'était une brune de taille moyenne, des yeux gris qui vous transperçaient et une cicatrice sur la gueule. C'est du moins ce qu'Attila retient au premier abord. Elle avait tout du petit roquet qui aboyait beaucoup mais qui filait la queue entre les jambes quand ça devenait un peu trop chaud. Mais bon, il se retint de faire l'erreur de juger à l'aveuglette.



|S'allumant une cigarette, il posa son cul sur la table de l’intéressée et s'assis carrément en tailleur dessus, la surplombant de toute sa carrure. Sans ce priver de lui cracher allègrement sa fumée dans la gueule. Il adorait faire ça, surtout avec ceux qui ne supportait pas l'odeur de la clope. Il les regardait tousser d'un air dégoutté en agitant bêtement leurs mains dans tous les sens.

|L'ambiance était lourde, elle puait le mauvais alcool et la transpiration. Attila détestait ça et c'est une des raison qui le poussait à se bouger assez rarement dans des bars. Il prendrait une putain de douche chaude en rentrant. Il se saisit de la bouteille de vodka qui traînait sur la table et ne voyant pas de verre, il pris une gorgée au goulot. « J'espère que t'as pas de l’herpès ou un truc du genre... »



HRP
Désolé c'est un peu court ;o;







Revenir en haut Aller en bas







Invité
Invité

MessageSujet: Re: Holy Shit. A chinese. [ Attila]   Mer 11 Fév - 8:58



Hi, Paradise !


We should have a little talk.

Un sourire insolent s’étirait sur ses lèvres, lorsqu’Attila se tourna vers elle, le regard interrogatif.
Il eut un instant une expression lasse, elle n’imaginait pas le nombre de fois où de jeunes coqs étaient venus le défier, pleins d’assurance.

Mais elle était moins stupide.

Tandis qu’il approchait de sa table, elle détailla sa carrure. Une chose était sûre, elle ne voulait pas voir l’une de ses mains arriver sur son nez un jour. Elle aimait bien la bagarre, mais elle se trouvait assez laide et dévisagée comme cela.

Un nouveau sourire fleurit sur ses lèvres en le voyant s’asseoir complètement sur la table, en tailleur. Si n’avoir aucune gêne pouvait être aussi bien considéré que d’avoir le sang bleu, ce mec était un roi.

- Elle a un problème la balafrée ?

Elle émit un rire sarcastique, se riant presque de la tension qui se créait. Cependant, son regard clair suivait chacun de ses mouvements, tel un chasseur surveille sa proie.

- Un gros. Elle a pas d’taff.

Un nuage de fumée vint lui enveloppé le visage, et en bonne fumeuse en manque de nicotine, elle huma l’air avec envie, ne remarquant qu’à peine la provocation.

Pendant un instant, elle ne sentit plus que l’odeur de tabac froid que dégageait la fumée. Ses cheveux gras, son corps brisé et puant d’avoir été séquestré des semaines durant.

Elle aurait fait une croix sur tout l’alcool et toutes les clopes de l’Enfer pour une douche.

Puis, toujours avec cette confiance et cette provocation non déguisée, il saisit l’une des deux bouteilles, en l’occurrence, celle de vodka, et avant de coller ses lèvres dessus, il marmonna :

- J’espère que t’as pas de l’herpès ou un truc du genre…

- Non, répondit-elle du tac au tac. Mais j’ai léché l’cul d’un clebs avant d’venir.

Elle observa sa réaction, amusée, et se détendit un poil, avant de poursuivre, se penchant vers lui.

- Echange de bons procédés.

Et d’une main leste et habile, et lui ôta sa cigarette des doigts, la porta à ses lèvres charnues, et en aspira une longue bouffée, avec une expression de soulagement.

Elle l’avait enfin, sa nicotine.

Dieu que c’était bon.

Spoiler:
 





code by Joshua Thacker
Revenir en haut Aller en bas







Invité
Invité

MessageSujet: Re: Holy Shit. A chinese. [ Attila]   Mer 1 Avr - 19:11

Holy shit





«PLONGER AU FOND DU GOUFFRE, ENFER OU CIEL, QU'IMPORTE ? »






|Il arqua un sourcil mi-amusé, mi-interloqué et marqua une hésitation avant de reporter le goulot de la bouteille à sa bouche. Cette nana avait un humour pour le moins particulier.

|Ah c'était donc ça, le boulot. Il se retint de laisser échapper un soupir d'aisance. Au moins quelqu'un qui ne lui cherchait pas des noises histoire de prouver aux copains qu'on est un vrai dur.

|Vu la dégaine qu'elle abordait il était clair qu'elle avait sa chance d'avoir sa place au sein de la milice. Attila avais du mal à l'imaginer bosser dans le quartier de l'Envie. « Hum tu cherche quoi exactement ? »

|Il se sentait fatigué et ne sentit que vaguement glisser la cigarette de ses doigts. Il étouffait, trop de bruit, de monde. Il se concentra sur son interlocutrice pour résister à l'envie de péter sa bouteille sur le crâne du premier venu et hurler à la terre entière de fermer sa gueule.

| Il se ralluma une cigarette, décidant de laisser la sienne à la Freak. Il n'avait eu qu'a voir le regard de satisfaction qu'elle arborait à présent qu'elle avait une clope entre les mains pour se dire qu'elle était clairement en manque de sa dose de nicotine.






|Une goutte du sueur perla sur son front. Il était à deux doigts de la crise de nerfs. Peut être que si il cassait quelques os, ça irait mieux. Et si il jetait la table à travers la fenêtre ? Ses ongles s'enfonçaient dans le bois abîmé de la table, arrachant quelques minuscules morceaux. Il fit couler une longue traînée d'alcool brûlant dans sa gorge, espérant vainement se calmer. Son sang semblait le brûler dans ses veines. Quelqu'un le bouscula négligemment et ce qui aurait pu se terminer dans une simple excuse, enflamma comme jamais le Huns. D'une poigne de fer, il saisit l'inconnu qu'il fracassa sur la table avec une énergie nouvelle. Les bouteilles volèrent en éclats. « J'vais t’enfoncer ce pied de chaise dans le cul tellement profond que quand t'ouvrira la bouche on verra le jour, ducon ! »

| Il avait véritablement dans la main un pied de chaise et à vrai dire personne ne savait d'ou il sortait. Les moins téméraires sortirent du bar en un rien de temps, laissant le lieu presque vide. A part lui, la fille et deux ou trois autres courageux, il ne restait personne. On entendit de vagues murmures sur le fait qu'il était vraiment cinglé, mais qui ne pouvait énerver plus la boule furieuse qu'il était devenu.


HRP
nawak x1000







Revenir en haut Aller en bas







Invité
Invité

MessageSujet: Re: Holy Shit. A chinese. [ Attila]   Dim 19 Juil - 15:05



Hi, Paradise !


My fuckin' bottle !

BOH-NEUR.

C'était le mot. Une clope, de l'alcool... Que demander de plus, à part peut-être un manche à chevaucher.

Elle se perdit brièvement dans son petit paradis, avant de reporter son attention sur le hun.

- Hum tu cherches quoi, exactement ?

Le type avait l'air un brin stressé. Elle regarda autour, ne voyait pas trop ce qui pouvait le rendre si tendu. Elle aimait personnellement beaucoup l'agitation. C'était toujours prétexte à casser des gueules.

- Un truc sanglant, si possible. Qui cogne... Bref, m'collez pas derrière un bureau ou j'vais l'défoncer.

Elle ne prit guère plus attention que ça à l'asiatique tout tendu assis sur sa table, et repris sa bouteille, s'en enfila une gorgée. L'alcool montait si vite, qu'elle avait l'impression de ne plus avoir bu depuis une éternité.

Elle sursauta à peine quand elle senti et entendit un crâne se faire fracasser contre sa table. Elle releva les yeux, et le hun tenait le type par le col, brandissant un pied de chaise.

Merde... Mais où est-ce qu'il avait choppé ça ?

Elle eût à peine le temps d'y penser, qu'elle bascula en arrière... Sa tête cogna contre le sol crade du pub. Et elle sût aussitôt d'où il sortait ce pied de chaise. De la sienne.
Quand et comment il s'en était saisit... Mystère.

Elle se releva, tandis que le pub se vidait des peureux. Elle grognait, se frottant son crâne dégoûtant.

Mais putain ma chaise...
De mauvais poil, elle leva sa bouteille pour en prendre une gorgée, mais rien ne vint mouiller son gosier. La bouteille s'était cassée dans sa chute.


Elle vit alors rouge.

- Fuck...

Elle devait faire payer à quelqu'un la mort prématurée de son amie la vodka. Et le responsable... C'était Attila lui-même.

Et c'est sans réfléchir, qu'elle lui colla son poing sur la joue, enflammée de colère en rugissant.

- MY FUCKIN' BOTTLE !


Code by Joshua
Revenir en haut Aller en bas







Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Holy Shit. A chinese. [ Attila]   

Revenir en haut Aller en bas







 

Holy Shit. A chinese. [ Attila]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» Inscription d\'Attila Ebdartàn
» L' armée d' orks d' Attila (WIP)
» Holy Knight
» Just to start shit [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum