Poster un nouveau sujet   
Répondre au sujet

 Je ne suis qu'un Mirage..

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Je ne suis qu'un Mirage..   Jeu 31 Déc - 19:56

Code:


YOU !


Date du décès
00/00/0000

Cause de la mort
Assassinat

Péché
Slenders

Nationalité
Québécoise

Prénom(s) & nom
Mirage Lullaby

Âge d'apparence
23ans

Profession
Espion informatique

Signe(s) distinctif(s)
Un tatouage de dragon sur la nuque qui tien entre ses griffes un pentacle

Pouvoir
technopathe



What's the fuck is wrong with you ?!


Au premier regard, cette jeune fille semble calme et fragile. Le genre de personne qui ne cherche en aucun cas à se compliquer l’existence. Si vous pensez cela lors d’un simple regard, c’est qu’elle vous tient. Derrière son regard de sage et douce fille, se trouve un être froid et sadique. Qui manipule à son aise les gens qui l’entourent. Dur de dire pourquoi Mirage fait ce qu’elle fait ou pense ce qu’elle pense. Mais elle ne fait jamais rien pour rien. Fin stratège, elle prendra le temps et le pire chemin, pour arriver à la victoire.

Mais cela n’a pas toujours été de la sorte. Autrefois, petite fille modèle, elle souhaitait le bonheur de ses parents hauts placés. Elle étudiait très fort se pliant aux moindres caprices de ses parents dans l’unique but de rendre le nom de famille glorieux. Jusqu’au jour où elle comprit, qu’elle était seule au monde et qu’elle était la seule à pouvoir tracer son chemin dans cette obscurité. De plus, elle en avait la force, la motivation et elle détenait une grande connaissance.

Cela ne prit qu’une nuit, le regard plongé sur son reflet, pour sombrer dans la noirceur de son cœur. Son comportement avait radicalement changé, de plus en plus vulgaire et hautaine, elle ne perdait pas une occasion pour rire d’une personne ou pour manipuler cette dernière.

Mais toute bonne manipulatrice se doit d’être une bonne actrice. C’est pour cela, qu’au premier regard, elle semble si fragile. Lorsqu’elle est devant des hommes, elle jouera la fille idéale, légèrement gaffeuse qui rigole à rien. Mirage reste une fille tourmenté, qui passe d’une émotion à l’autre, qui sait si bien mentir qu’elle n’arrive plus à voir la limitée du réel dans ses propres émotions. Mais ce qui est sûr, c’est qu’elle enferme dans son cœur une profonde douleur qui la ronge doucement de plus en plus.

Les gens qui la connaissent depuis longtemps, aime la surnommée ‘’L’aurore’’ Car, dans la noirceur de cette jeune fille, naitra une lueur et de cette lueur suivra le lever du soleil


Ashes to ashes, dust to dust...


[PHYSIQUE - 10 lignes minimum : Attention ! Pas de cornes, d'ailes, de particularités démoniaques ou angéliques. Les yeux rouges sont prohibés sauf justifications logiques (lentilles, maladies...) de même qu'une couleur de cheveux inhabituelle ne peut être expliqué que par une coloration ou une perruque. Quiconque ne justifieras pas par une raison logique son apparence ne pourras être validé. Néanmoins les cicatrices et déformations sont acceptées ! Faites-vous plaisir !] Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.

Tell me a funny fucking story.


Introduction

Je me souviens encore, des vagues qui doucement venaient mourir contre le rivage. Éclatent en millier de perle couleur ciel. Je me souviens des rires et des sourires qui inondaient nos journées.

Le temps, est quelque chose d’intangible. Il ne peut être touché, ou même attrapé. Il est comme le vent, invisible, mais on peut sentir son effet sur notre visage. Vous savez, le temps passé laisse toujours sa marque, que ça soit un cœur brisé, un esprit confus ou la noirceur dans une âme. Le temps passe rapidement, tel des montagnes russes, il peut être dorée et brillant, ou noir et terne. Parfois, il nous aide a surmonté les problèmes, car le temps arranges souvent les choses, ou attenu les douleurs du passé. J’ai souvenir encore, d’un temps ou la joie était visible, ou mon regard était remplis d’étoile et de rêve. Depuis ce moment, le temps a coulé sous les ponts. Mais je n’ose penser que jamais, le passé ne referait surface.

Assise dans une pièce, ou aucune lumière ne puissent survivre. Une jeune fille, retient ses genoux fermement contre elle. Le visage caché dans le creux de ses genoux, sa longue chevelure brune, glisse en cascade jusqu’au sol. Ce dernier, est tel un sombre miroir, reflètent la jeune fille habiller D’une robe blanche déchirer. Ses joues son humide, par toute les larmes qui coulent de ses yeux. La douleur semble si grande, elle fait pénétrer ses ongles dans sa chaire, poussant des petits cris roques, saccadé par sa respiration. Autour de ses poignets meurtris par des cicatrices, des chaines qui disparaisse dans le néant. Elle redresse doucement la tête vers l’arrière d’un mouvement saccadé ses yeux rougeâtre son grand ouvert en direction du mur du fond et sur ses lèvres s’affiche un large sourire sadique. Puis entre ses lèvres s’échappa un rire malsain. Puis elle murmura ‘’ Bientôt…. On se rencontrera’’.

Je me redressai en sursaut dans mon lit, je n’avais que 6 ans. Ce rêve, ce cauchemar était pour moi habitude. Lorsque je fermais les yeux, cette jeune fille, qui me ressemblait presque trait pour trait. Me parlait. Mais c’était la première fois qu’elle était aussi triste et aussi mal au point. Le silence régnait dans ma chambre, comme dans la demeure de mes parents. Un soupire s’échappa d’entre mes lèvres. Ma famille n’avait rien de spécial, en fait, on était des gens bien normaux. Ma mère possédait une boutique exotérique. Il y avait plein de bougie, de parfum, d’herbe et de truc plus étrange les uns que les autres. Mon père, lui était dentiste, quel beau mélange de personne. Je suis le bébé de la famille et oui, j’ai un grand frère qui a 6 ans de plus que moi. Lui et moi avons une passion commun, c’est la seule raison pourquoi on se parle et qu’il m’accepte, Le Karaté et le Kung Fu. Déjà à 6 ans, j’étais très avancé dans ces techniques de combats. Puis, tel une lassitude doucement ma passion devient informatique. À mes 10 ans, un ordinateur n’avait plus de secret pour moi. Et j’avais déjà plusieurs visites effectuées dans le Deep web. Et surtout plusieurs ordinateurs portables détruit par les milliers de virus attrapés.

Même si mes parents n’avaient certainement pas les moyens, ils m’avaient envoyé dans une école privée afin que je reçoive la meilleure des éducations. Ils me voyaient déjà avocate ou médecin. Quelle merde. Ma vie était presque parfaite et le temps continua son cours, je pris de plus en plus d’assurance d’année en année, le combat avait développé chez moi une attitude différente, j’étais brusque, sur de moi, j’avais plus de courage, ce qui me m’était parfois dans le trouble. Et l’informatique avait ouvert mon esprit, j’avais accès à plus d’informations qu’un enfant de mon âge normal.


Je connu plusieurs personnes sur le Deep web qui malheureusement m’attira des nombreux problèmes qui me couta 4 visites aux postes de police.

Ce n’est pas moi qui me m’étais le plus souvent dans le trouble, mais les gens avec qui j’avais commencé à trainer, légèrement plus vieux que moi. C’est à cette époque, que j’ai rencontré Scott S. Le chef de notre petit groupe et se fut toute une rencontre.

Acte 1
Le début d'une fin!

La nuit venait de tombée et encore une fois j’avais pris le chemin de ma fenêtre, puis le toit, pour quitter ma cage. Le ciel était rempli de nuage, en cette journée froide d’automne. Les arbres ne portaient plus leurs parures multicolores. Et le vent s’amusait au dépend des branches nu, créant ainsi des sifflements dignes des grands films d’horreur. Est-ce que j’avais peur ? Non. Je trouvais cela excitant, motivant et agréable. Je pris donc le chemin du parc, à cette heure il n’y avait que peu de monde… Mais non ! il y avait plein de monde, des jeunes ado en recherche de bar ouvert, de fille et de musique. L’univers que j’avais hâte d’explorer !

Passant devant un bar ou se trouvait un terrasse, trois hommes, qui semblait avoir presque 18 ans. Tourna leurs regards vers moi. Cela me glaça le sang. Sans le vouloir, mes jambes ralentie le pat… ou se fut mes pieds qui eurent peur d’avancer plus vite… Le regard d’un des hommes me figea sur place. J’aurai pu me perdre dans le ciel de ses yeux. Je restai donc un long moment, qui semblait une éternité, a fixé l’homme qui me fixait. Ce fut le klaxon d’une voiture qui me réveilla, j’avais arrêté ma marche en pleine rue…. Quel lunatique je fais parfois.

Je repris donc mon chemin, en évitant le regard de l’homme.. Ce dernier venait de se redresser et s’était élancé à ma poursuite. Ohlalala… J’avais le cœur qui battait si fort, que mes joues en étaient bombardées de rouge. Il me rattrapa facilement dans un détour de coin de rue et je sentis sa main agrippé mon bras doucement, avant de me faire plaquer violemment contre le mur de béton… Ai mon dos…. Je regardai l’homme, son regard n’exprimait aucune haine, aucune violence.

‘’ Pardon, je ne voulais pas être si brusque… Comment t’appelles-tu ?’’

Il était brusque avec ces questions, mais ne tournait pas autour du pot, je bégaya donc, étant nerveuse. Vous savez, dans des moments comme cela, moi j’oublie toujours mes techniques de combat, j’aurais pu lui briser le bras et la nuque en une fraction de seconde. Mais sa main sur moi me paralysa complétement.

‘’ Aby…gaëlle’’

Il eut un sublime sourire et me tira doucement en direction du bar, entourant mes épaules de son bras

‘’ Moi C’est Scott ! Vient donc prendre un vers avec moi et mes amis ! Ta d’l’aire D’une fille sympa’’

Je me laissai entrainer, en fait mes jambes marchaient seul, foutu traite! Mon cœur battait le tambour, il devait surement l’entendre, car il avait eu un petit rire dans le solo de mon cœur. Quand Scott parlait, il avait un petit accent que n’était pas désagréable a entendre. Mais pourquoi un garçon de son âge avait eu intérêt pour une jeune fille de mon âge. Je vous rappelle que j’avais 12 ans à l’époque, mais physiquement on me donnait 16 ans… Et oui j’avais un corps beaucoup développé… Il m’attira donc jusque sur la terrasse ou ses amis, deux grands et costaux brunets me regardaient, également surpris de me voir prendre place à leur table. Scott prit place a ma gauche, la main sur mon dossier de chaise, comme s’il ne voulait pas que je me sauve, puis il reprit la discutions. Je fixais mes pieds tellement je n’étais pas alaise dans la situation.

Une jeune blonde, s’approcha, elle était serveuse et demanda la commande. Scott me pris un vers et commanda des trucs que je ne connaissais pas. La jeune femme m’accorda un bref regard, puis regarda Scott

‘’ Elle est avec moi, sert lui un vers’’

Elle roula les yeux vers le ciel avant d’aller chercher la commande et de venir déposer devant moi, l’immonde mixture. Scott glissa ses doigts dans mon coup avec un sourire rieur sur les lèvres

‘’ Tu vas voir sa se boit seul ‘’

Pourtant je regardais le vers et il était toujours plein, il ne se buvait pas tout seul. Je portai donc le vers a mes lèvres et fit entrer délicatement le poison dans ma gorge. Déjà a la première gorgée, je m’étouffai tellement le liquide était fort. Ce qui fit les trois jeunes hommes. Leurs rires fut contagieux, car moi aussi je me suis mise à rire. Je passai donc une bonne partie de la soirée et de la nuit, avec eux, je fis 2 essais pour partir, mais Scott me gardait fermement assis sur la chaise. Lorsque le bar ferma et oui je restai dehors jusqu’à 4 heures du matin. Scott proposa de me reconduire. J’avais pris 2 vers de Whisky, 1 de zombie et 1 bloody marie. Je voyais le monde tourné et riait à rien. Il m’escorta dans les ténèbres de la ville, à pied bien sûr. Il me regardait et semblait attendre le bon moment pour me dire quelque chose, Devant le Cimetière et regarda autour de moi, je ne semblais pas reconnaitre la route. Scott se tourna vers moi

‘’ Aby, tu dois te demander pourquoi je t’ai accroché à venir boire au bar, même si tu es mineur… Et bien Je suis un ami à ton frère… Enfin une connaissance…. Et je sais que tu es très bonne en karaté et en combat rapproché. J’aimerais que tu fasses partie de mon groupe ‘’

Je le regardai et cherchai à comprendre de quoi il parlait. Mon frère ne m’avait jamais parlé de lui et est-ce qu’il parlait d’un Gang de rue… Tant de question dans mon esprit mais aucune ne voulaient sortir, trop confuse par l’alcool qui inondait mon sang. Il ne fit qu’un sourire avant de continuer le chemin, sans même me laisser répondre. On fit quelque minute de marche et j’arrivai chez moi. Il se tourna vers moi

‘’ Demain même endroit, même heure’’

Sans même attendre mon accord, il disparut dans les ténèbres de la nuit. Je retournai pour entrer par la fenêtre de ma chambre. Couché sur mon lit, je m’endormis avec un sourire aux lèvres.

J’y retournai donc… à tous les soirs, le plus possible, j’ignorais pourquoi, mais lorsque je ne me présentais pas Scott venait me chercher directement dans ma chambre. Le premier mois, on restait simplement assit au bar à papoter et à boire tout en riant. Et le mois d’après Scott me présenta le reste du groupe, dont 7 garçons et 6 filles. 7 avec moi. Il m’expliqua donc le but de leur groupe de délinquant et me souhaita officiellement la bienvenue.

‘’ Aby, je vais te montrer que la ville peut être ton terrain de jeu ‘’

Et il avait bien raison, je découvris les ténèbres de la ville, des techniques pour voler, pour me cacher et pour faire des graphitie sans être prise. La nuit n’avait plus la même odeur, la même couleur et la même vision. Même moi j’étais devenue une autre personne, plus rusée, plus confiante. Et lorsque je posais mon regard sur Scott, mon cœur se débattait. Certes, notre différence d’âge était énorme et je me doutais qu’il ne s’intéressait point à moi de la même manière que moi je m’intéressais à lui.

Les années, passèrent en un simple coup de vent. J’avais pris ma place dans le groupe et c’est moi qui s’occupait de la logistique, enfaite tout ce qui était de trouver les plans, de brouiller nos traces ou de hacker un ou deux ordinateurs pour prendre les informations en otage.

De 12 ans à 16 ans, je passai mon temps avec Scott. On s’était grandement rapproché, de Scott, même si ce dernier avait 5 ans de plus que moi. Ce fut une nuit, lorsque moi et lui étions seul, assit sur le toit d’un vieux bâtiment, que nos lèvres se touchèrent pour la première fois en quatre ans. Il avant doucement glissé ses mains sur mes hanches et m’avait appuyé contre le mur. Il n’avait pas été plus loin.

Acte 2.
Trahison...

Mon bonheur pris vite fin. Ce fut un jour, comme n’importe lequel, enfin une nuit. Je venais d’arriver au QG et selon moi, il n’y avait personne. Dans le silence des lieux, j’entendis des murmures, deux voix, un homme et une femme. Doucement je pris la direction de la chambre de Scott et m’arrêta proche de la porte ouverte. Je pris donc appuy contre le mur et déposa une main sur mes lèvres afin de ne pas me mettre à hurler

‘’ Oh Scott, tu devrais laisser tomber cette gamine et arrêter de la manipuler ‘’

‘’ Je ne la manipule pas Daisy, allez arrêter de parler et approche, j’ai envie de te sentir proche de moi’’

‘’oh pervers… ‘’ Elle se mise à rire et moi mon cœur se détruit… Je pris donc le chemin de la cuisine troublé, le cœur en miette… Et je laissai une simple note sur la table.

‘’ Merci pour celle belles années, malheureusement, je dois vous quitter… ‘’

Et je partis en direction de la maison, les larmes à chaud sur les joues le cœur qui ne battait plus, je ressemblais à un zombie en pleure. Même si je restais dans la ville, je savais qu’il me retrouverait, j’avais fait une promesse, un vœu, que jamais je n’allais quitter le groupe. Mais je devais le faire et je savais qu’ils allaient me pourchasser, j’étais pénétrée dans l’entrée du démon sans chance d’en sortir. J’avais peur, ils n’étaient pas des simples petits voleurs de dépanneurs, j’avais souvent vu des échanges de drogue, d’arme et d’alcool passer devant mes yeux. J’en avais beaucoup trop pour simplement, dire adieux, et souhaitez avec la paix. Je devais quitter la ville.

Acte 3
Un faux nouveau départ.

La tête appuyée contre la fenêtre froid du train, je regardais mon monde défiler, la douce musique dans mes oreilles, m’inspirait doucement la tristesse. Le visage de Scott, me souriant, ses mains sur moi et ses belles paroles, fit couler une simple larme sur ma joue, qui disparut rapidement par le mouvement de ma main. Ses mots doucement inondaient mon esprit ‘’ Good bye, Goodbye my friend. You have been the one. You have been the one for me. “

Doucement, je déposai mon visage contre mon sac, tout en explosant en pleure. J’avais laissé derrière moi, ma vie, ma famille et mes amis. Afin de ne mettre personne en danger. Je n’avais prévenu personne, quittant simplement la ville avec mes effets personnel. Vous voyez, à cette époque, je n’avais pas trouvé autre solution que de fuir, le plus loin possible. Dans le ciel, la nuit tira à sa fin, laissant le jour éclairer les pauvres gens de ce monde. Je venais d’avoir 17 ans lorsque je mis les pieds pour la première fois aux États-Unis. Dans une des grandes villes nommé New york. Ici, je devais refaire ma vie.

Derrière moi, mon ancienne vie, un adieu dans un souffle, dans un rêve doucement arrivé dans mon esprit par l’épuisement. Arrivé dans cette nouvelle ville, les larmes ne cherchent plus à tomber sur mes joues et mes lèvres semblent chercher à sourire. Adieu père, merci pour ses moments de plaisir, Adieu mère, merci pour ces jours ensemble et Adieu frère, désoler de n’avoir pris le temps de te comprendre et d’écouter tes ennuis. Adieu à moi.. Aby n’est plus, je me nomme désormais Mirage Lullaby. Pardonnez-moi, de changer de nom, mais je ne peux me permettre de me faire retrouver.

Mon regard incertain se tourna en direction de l’immeuble devant moi, ce dernier reflétait la médiocrité de ma nouvelle vie.


Acte 4
5 ans... Et toujours seule...


Les années avaient continué malgré le malheur de ma vie. 5 ans avaient passé comme un souffle, comme le vent et comme la pluie. N’allez pas passer que je suis resté calme lors de ses cinq années. Il faut bien travailler pour manger et mon travail n’avait rien de bien légal. Les gens payaient mes services afin que je protège leur ordinateur de virus ou autre, qu’à la base j’avais créée, mais cela reste entre vous et moi. Pour avoir une demande il faut une cause et j’avais compris que je devais être la cause et la demande viendra.

Le temps avait effacé l’être d’autre fois, mais aujourd’hui je me questionnais encore sur mon futur. Qui suis-je… Où est ma place.

Il y a longtemps que la question me trotte dans la tête, mais depuis quelques secondes, cette interrogation revient en boucle dans mon esprit. Qui suis-je… où est ma place. Tel un souvenir, les paroles de ma mère remontent doucement, telle une réponse silencieuse à mes doutes… ‘’ Mon plus grand regrets ma fille, c’est de t’avoir mise au monde,.’’ Pourquoi… Ses paroles mon longtemps blessés. Son regard sur moi remplis de haine et de reproche. Puis mon père qui m’ignorait n’aidait en rien ma situation. Cependant, cette vie était bien loin et me rendrait plus triste qu’heureuse.

Une nuit ou je sortais d’un des bars non loin de mon appartement, mon regard se tourna en direction du ciel, rarement on pouvait y déceler les étoiles, les lumières agressante de la ville se projetait tel une voile dans le ciel créant ainsi un éblouissement.

La ruelle était comme elle était, sale et puante, mais cette puanteur était devenue chose courante et cette saleté passait outre ma vision. Je marchais donc entre les déchets, les hommes ivres et les rats sans même me retourné. Un pas résonnait en cœur avec le mien et je compris rapidement qu’on me suivait. M’avait-il retrouvé ? La faucheuse était peut-être venue me chercher. Moi qui avait passé mes nuits, allongé sur mon lit à lui parler dans le néant de mon appartement. Je n’avais pas peur, car je n’avais rien à perdre, je n’avais aucun but aucune raison autre que la fuite. Ce monde était déplaisant et j’en avais marre de simplement fuir pour survivre.

En contradiction avec ma pensée, je me suis mise à marcher plus vite, entrant dans la première porte sur mon chemin, d’un bâtiment laissé pour mort, puis je me suis mise à courir dans le long couloir, l’homme m’avait suivi. Telle la panique qui s’éprenait de moi, la porte sous mes doigts ne voulait ouvrir. C’était la seule de ce couloir et elle ne voulait pas ouvrir. Prenant mon respire, je mis un grand coup de pied dans le bois pourrir et ce dernier se mis à craquer mais ne céda qu’aux deuxièmes impactes. Lorsque je pénétrai dans la pièce, mon pied heurta une chaise et mon visage frappa rapidement le sol froid. Tel un impact violent, je restai un bref moment la main sur le visage, le sang coulait désormais de mon nez et je me redressai. Ce bref moment avait donné la chance à mon poursuivant de me rattraper. Une main s’abattit sans délicatesse sur mon épaule me plaquant de nouveau au sol. Visage contre le sol je ne pouvais voir son visage.

Malgré la peur, je me suis débattue. Puis, parmi mes cris, ça voix ce fit entendre. Dans le néant de cette pièce, je pouvais connaitre malgré toutes ses années. La voix de Scott..

‘’ Chute… Chute… Calme-toi petite rose… Il y a si longtemps que je rêvais de ce moment’’
Les larmes se mirent à perler sur mes joues. Doucement, tel un mirage, une froide dague pénétra dans ma peau, m’arrachant une plainte silencieuse. Le froid laissa place à une terrible douleur, puis doucement mes yeux se mirent à fermer… Murmurant pour Scott

‘’ Tu..tu..vas le payer.. Scott… ‘’

Puis doucement son rire se dissipa dans la noirceur qui inondait désormais mon regard.. Le froid et la douleur s’estompa. La mort était à la porte et ma vie prenait fin. J’étais morte, seule dans un endroit loin de ma famille, loin des gens que j’avais autrefois appelé mes amis, morte de la main de mon seul amour. L’être humain me répugne et si seulement j’avais la chance de pouvoir me venger, si seulement j’avais eu la force de le tuer avant.. Avant qu’il ne me plonge dans les limbes.
J’ai peur, car je ne sais pas ce qu’il y a après, je ne suis pas un ange et je n’ai jamais pris le temps de croire ne dieu… Donc, est-ce que tout se termine ainsi ?



Acte 5
Minos…
En cours….


Précision : Minos vous propose de boire de l'eau à votre arrivée. Libre à vous de la boire ou non, mais ce qu'il ne précise pas, c'est que cette eau vous feras oublier votre vie passée !] Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.

LIEN N°1 - DEUX LIENS OBLIGATOIRES MINIMUM PAR PERSONNE : Ennemis ? Amis ? Une classe que vous ne pouvez pas voir ? Les hommes vous horripiles ? C'est ici que vous pouvez dire ce que vous pensez des autres. N'hésitez pas à contacter les autres joueurs par MP. Une galerie des avatars est disponible dans la fosse.

LIEN N°2 - DEUX LIENS OBLIGATOIRES MINIMUM PAR PERSONNE : Ennemis ? Amis ? Une classe que vous ne pouvez pas voir ? Les hommes vous horripiles ? C'est ici que vous pouvez dire ce que vous pensez des autres. N'hésitez pas à contacter les autres joueurs par MP. Une galerie des avatars est disponible dans la fosse.

LIEN N°3 - DEUX LIENS OBLIGATOIRES MINIMUM PAR PERSONNE : Ennemis ? Amis ? Une classe que vous ne pouvez pas voir ? Les hommes vous horripiles ? C'est ici que vous pouvez dire ce que vous pensez des autres. N'hésitez pas à contacter les autres joueurs par MP. Une galerie des avatars est disponible dans la fosse.

LIEN N°4 - DEUX LIENS OBLIGATOIRES MINIMUM PAR PERSONNE : Ennemis ? Amis ? Une classe que vous ne pouvez pas voir ? Les hommes vous horripiles ? C'est ici que vous pouvez dire ce que vous pensez des autres. N'hésitez pas à contacter les autres joueurs par MP. Une galerie des avatars est disponible dans la fosse.

PSEUDO
Mimie
AGE
23 ans
AVATAR
Crédits google
UN TRUC A DIRE ?
Super forum !
Revenir en haut Aller en bas







Caliban avatar
Messages : 318
Points : 3851
Date de naissance : 06/02/1992
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 26
Localisation : Q5
Humeur : Planante...

MessageSujet: Re: Je ne suis qu'un Mirage..   Ven 1 Jan - 16:01

Smoky'Come
Bienvenue en Enfer, Milady.
C'est avec honneur que nous vous accueillons ici-bas.

Alors. C'est parti mon kiki.
J'ai lu ce que tu as commencé à poster et je dois dire que ma première impression est qu'il faut que tu fasses attention aux fautes. Que ce soit celles de frappes, celles concernant l'orthographe ou encore celles concernant la grammaire. Il existe de très bons correcteurs en ligne (et gratuit !) tels Scribens ou Bonpatron. Il y en a de très grosses, qui surprennent.

En ce qui concerne les liens, n'hésite pas à consulter les fiches des joueurs et à leur envoyer des MPs !

Dernière précision : la catégorie des "Slenders" ne fonctionne pas comme les Pêchés.
Elle est déjà au complet, et pour le moment, nous n'en recrutons pas. Ce n'est donc pas possible que tu sois dans cette catégorie. Je te demanderais alors soit de choisir un péché, soit, si tu veux vraiment faire un Slenders, d'aller dans les prédéfinis en choisir un ici.

Bonne continuation pour ta fiche Mirage !! Je donnerais les points finaux lorsque tu auras fini !

Et bonne année !!

_________________

Et n'oublie pas de voter, la gueuse~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Asha O'Doherty avatar
Messages : 133
Points : 11205
Date de naissance : 07/07/1996
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 22
Localisation : Q0
Humeur : Flamboyante

MessageSujet: Re: Je ne suis qu'un Mirage..   Ven 1 Jan - 20:24

Yeaah, l'année commence bien !

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche ! :)
Pour précision (peut-être que je m'avance, mais vu que tu as mis "Credit Google"), le personnage de ton avatar est Inori Yuzuriha de Guilty Crown :)

Passe de bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Invité
Invité

MessageSujet: Re: Je ne suis qu'un Mirage..   Sam 2 Jan - 5:21

Je vais faire les corrections demandés ^^ Pour ce qui est des fautes, je suis désoler par ma méthode de procédé. J'écris et lorsque complété je corrige. On m'a souvent dit de devoir le faire au fur et à mesure, mais j'aime me compliquer la vie. N'ayant crainte, la fiche sera corrigée rapidement.

Pour ce qui est de l'avatar. je te remercie. J'ignorais vraiment qui pouvait bien être ce personnage. Je vais donc faire la correction. au plaisir de RP ensemble prochainement.
Revenir en haut Aller en bas







Caliban avatar
Messages : 318
Points : 3851
Date de naissance : 06/02/1992
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 26
Localisation : Q5
Humeur : Planante...

MessageSujet: Re: Je ne suis qu'un Mirage..   Mar 5 Jan - 6:29

Ce n'est pas un problème de méthode. Après tout, chacun fait comme il veut. C'est un problème que parfois, tu passes à côté de grosses fautes ou de malformation grammaticales... Pense à aller sur les sites que je t'ai filé ;)
Une petite question comme ça, ne viendrais-tu pas d'un autre pays francophone ? Je sais que parfois, les phrases y sont construites différemment...

Bon courage pour la continuation de ta fiche. Si tu as la moindre question ou le moindre doute, n'hésite surtout pas à envoyer un MP !

_________________

Et n'oublie pas de voter, la gueuse~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Caliban avatar
Messages : 318
Points : 3851
Date de naissance : 06/02/1992
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 26
Localisation : Q5
Humeur : Planante...

MessageSujet: Re: Je ne suis qu'un Mirage..   Mar 26 Jan - 14:21

Hello,

Des nouvelles de ta fiche ? Tu as jusqu'à la fin de la semaine pour nous donner un signe de vie. Auquel cas, ton compte sera archivé.

Bonne journée !

_________________

Et n'oublie pas de voter, la gueuse~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Je ne suis qu'un Mirage..   

Revenir en haut Aller en bas







 

Je ne suis qu'un Mirage..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ♥« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum