Poster un nouveau sujet   
Répondre au sujet

 Les Chroniques de Virgil

 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Virgil avatar
Messages : 884
Points : 7978
Date d'inscription : 25/09/2013
Localisation : In your dreams, baby.
Humeur : Drunk, baby !

MessageSujet: Les Chroniques de Virgil   Mer 22 Jan - 15:54

Head
Vergilius Maro

Lights on me...


Virgil, c'est le genre de mec que pas beaucoup de personnes peuvent blairer. Le genre de mec qui passe son temps à picoler, à fumer, à se détruire les neurones à vitesse grand V. Ouais, c'est ça son truc. L'ivresse et les gonzesses. Son appartement, c'est un taudis, décoré de bouteille de bière vide et de boîte de pizza datant de la semaine passé. Il vit comme un moins que rien, une raclure. Mais le pire, c'est qu'il aime ça. Ce qu'il adore aussi, c'est quand ça tourne mal au Pub, parce que, ivre, il s'est de nouveau fourré dans une embrouille à la con. Certes grognon, il est pourtant plutôt d'un naturel "m'enfoutiste", mais, quand l'alcool monte jusqu'à son crâne, l'impulsivité croit également. Et généralement, dans ces moments-là, vaut mieux éviter de le faire chier. Son travail, il a un peu tendance à le délaisser. C'est con parce que les damnés auraient parfois bien besoin de lui, mais, il en a pas grand-chose à carrer. Franchement, avec le nom qu'il porte, et sachant qui il était avant, on aurait pu espérer mieux que ce petit fils de pute alcoolique. Mais qu'est-ce qu'on y peut? On n'est pas en enfer pour rien après tout...



icônegicôned
icônegicôned
Have it...
φ Un flirt persistant, Eve
φ Un pote junkie, Caliban
φ Un rival lattent, Ywein
φ Un ami d'apéro', Adam
φ Des connaissances
φ ... A venir.
Want it...
φ Un mec qui le haïrait
φ Une fille qui le maternerait
φ Une admiratrice
φ Un(e) protégé(e)
φ Un(e) écrivain(e) en herbe
φ Une proposition..? Mp





THE CREW
Ses potes, ses acolytes, ses frères d'armes

Eve
La Rousse qui sent la bière
Eve et Virgil, c'est un peu comme la Peste et le Choléra, toujours là, soudés, pour foutre la merde. Des plaies, des raclures, des gibiers de potence qui écument les rues de l'Enfer, notamment les bars, bien souvent en quête d'ivresse. Avec eux, l'amitié à l'odeur du tabac brûlé et de l'alcool fort... ainsi que quelques effluves de sexe, ce qui laisse une place agréable pour les rumeurs et les ragots. Si jamais tu entends gémir dans le centre commercial, c'est sans doute que le poète est monté réciter quelques beaux poèmes à la belle rouquine, là-haut, dans son appartement. Et c'est les draps qui vont s'en souvenir. Et si jamais tu approches Eve, fais gaffe à ta peau. Le type est plutôt du genre protecteur, voir même... possessif avec cette petite perle d'Eve. En clair, si tu la touche, il te bouffe. Et peut-être pas au sens figuré!
Caliban
Compagnon de fumette
Virgil, il vit dans le quartier de la paresse. Pourquoi? Parce qu'il s'est fait dégager partout ailleurs, et que il n'y a que Caliban pour accepter qu'un connard dans son genre crèche dans son quartier. Mais plus que le proprio', le junkie c'est aussi un bon pote du poète. Peu importe l'heure qu'il est, Virgil se pointe, tambourine à la porte, gueule dans la rue, entre par effraction, juste pour récupérer un peu de marchandise, ou pour fumer un joint avec l'albinos. Avec Caliban, ça finis souvent en soirée fumette, où les discussions n'ont plus le moindre sens. Mais putain qu'est ce que c'est bon.







THE COWORKERS
Ses collègues, ses partenaires, ses confrères

Tanatos
Death is so cute ~
Cette silhouette féminine drapée de noir, avec sa capuche posé sur ce crâne qu'elle laisse voir aux autres, trop pudique pour montrer son véritable visage... oui, sans l'ombre d'un doute, Virgil trouve Tanatos particulièrement mignonne quand elle joue à la Mort. D'autant plus lorsqu'il la compare avec l'autre timbré qui l'a précédé! La Faucheuse et le Guide n'ont pas de véritable lien affectif, si ce n'est que cette première voit d'un très mauvais œil l'attitude de Virgil. Pourquoi? Parce que c'est un fainéant, parce que c'est un traîne-patin. Parce que plutôt que de tenir la main à des damnés, il préfère aller picoler dans un bar.
Adam
Whisky'Man
Adam, c'est le patron du pub. Alors forcément, ils se connaissent tout les deux. Il le connaît d'autant plus que c'est l'ex, et le frangin de Eve. Ouais, dis comme-ça, c'est assez dégueulasse, mais enfin... ça ne les empêche pas de boire un coup à l’occasion, et de papoter. Entre le barman et l'alcoolique, il ne pouvait y avoir qu'une amitié. Même si ils en viennent parfois au main quand Virgil perds la boule et saccage le bar...







THE BUGGERS
Les autres, ceux dont il s'en bat un peu

Kareen Becker
download it
A venir
Slade Wilson
Wellcome in Hell
C'est rare les jours où Virgil fait son boulot. Mais ce jour-là, il l'a fait, et c'est Slade qui a traversé les portes de l'Enfer. Il a suivis les indications de Minos, l'a conduit au quartier de la gourmandise, et lui a fait découvrir les enfers. Ils ne sont pas resté bien longtemps ensemble, mais, de ce que sait le conteur au sujet de ce type...  c'est un brave gars !
Valentine Sjöberg
Mal accepter la mort....
C'est typiquement le genre de cas qui lui fait haïr son boulot. Les damnés qui pètent des câbles quand ils apprennent qu'ils sont mort. Ils traversent toute les étapes de l'acceptation en quelques minutes, et il est contraint de se coltiner la colère, les larmes, et tout le reste. Ce jour-là, il fut patient... Elle a eu de la chance, la Valentine.
Eryne Oxard
Une bière, et c'est bon!
Comme beaucoup d'autres, la première fois qu'elle l'a vus, c'était le jour de sa mort. Mais il l'a recroisé, plus tard, et en a profité pour lui payer une bière. Ah, qu'est ce qu'il ne ferait pas pour une belle gonzesse le conteur, hein ? Alors Eryne, oui, on peut dire qu'il l'aime bien. Au point de la revoir plus tard, au Sed non Satiata. Elle travaillé, mais, ça ne l'a pas empêché d'en profiter...
Rose Noctalis
Unknow
A venir
Alissa Marlon
Unknow
A venir






Virgil te fait craquer? Tu veux un lien avec lui?
Envoie-lui un Mp


Dernière édition par Virgil le Dim 14 Sep - 17:31, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Virgil avatar
Messages : 884
Points : 7978
Date d'inscription : 25/09/2013
Localisation : In your dreams, baby.
Humeur : Drunk, baby !

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Virgil   Lun 7 Avr - 17:08


"What Shall we do with a Drunken Devil?" Eve, Act 1

C'était une journée chiante comme une autre. Une journée chiante qu'il finirait au General Humbert's, le fameux pub de quartier de l'Envie. En toute logique, la rouquine d'Eve devait le rejoindre, et il avait plutôt hâte. Hâte que cette journée prenne une autre tournure que ce quotidien lassant et accablant, ponctué de damné éclatant en sanglot, ou provoquant des émeutes, lors de leurs arrivées en enfer. Puis, une soirée en compagnie d'Eve, c'est ce genre de truc qui n'a pas de prix. En l'attendant, il picole. Whisky, bière, le classique. Elle arrive enfin, après qu'il ai le temps de descendre deux trois verres. Ils parlent alors, comme ils le font quasiment tout les soirs. Ils planifient le reste de leurs soirées. Bowling? Jeux Vidéo? Pizza? Mais il y a un truc qui fait quand même bien chier le Conteur... c'est cet enfoiré de derrière, qui matte le cul d'Eve, et  semble parler d'elle à ses potes un peu trop vulgairement. Il essaye de se faire patient, l'alcool monte. Et il finis par péter un câble lorsqu'une phrase fut de trop. Il éclate, s'embrase, et au final, c'est le type de derrière qui se fait éclater. Eve le finit. En l'embrassant. Virgil peste, Virgil se mord la langue de jalousie. Jusqu'elle ne lui joue un tour, à ce type, alors que sa langue roule autour de la sienne. Le type détale, et Virgil ne reste guère plus longtemps au Pub. Il prends ses affaires, et se tire. Il en a ras-le-cul de cette journée à la con. Alors il envoie un message à Eve, pour qu'elle le rejoigne devant la porte de son appartement, à cette rousse. Alors voilà, c'est ça qu'on fait, avec un démon ivre.




Virgil te fait craquer? Tu veux un RP avec lui?
Envoie-lui un Mp





"With the lights out, it's less dangerous!" Eve, Act 2

Virgil reçoit un sms d'Eve, alors qu'il l'attendait devant sa porte. Ce sms prenait l'allure d'un ordre, auquel il commença à répondre. C'est comme ça qu'il a commencé à se déshabiller. Mais elle est arriver trop tôt, il avait juste enlevé le haut. Les bras de la rouquine sont chargé de bière, de Rhum, de Whisky, de Vodka... et ça lui plait! Ils rentrent dans l'appartement, elle enfourne les pizza pendant qu'il allume la télévision. Comme d'habitude, y'a que de la merde sur cette écran. Ah, et il y a un porno' aussi. Virgil s'en amuse. Les bouteilles d'alcool s'ouvrent, et la soirée se poursuit, en espérant qu'elle sera de meilleur ton que le reste de la journée. Les deux comparses commencent à boire, l'ivresse les gagne. Un jeu se met alors en place, alchimie parfaite entre le jeu d'alcool et le jeu de séduction. Tout deux se brûlent les ailes. Ils s'embrassent, il s'embrasent. Et ils se dévêtissent. Cette soirée vas alors continuer... dans la chambre de la maîtresse de l'envie. Non loin de deux milles ans avant qu'ils ne passent à l'acte, et voilà que tout deux s'aiment durant les heures tardives de la nuit. Le matin se lève, le matin les réveil. L'alcool est descendus, ils savent tout deux ce qu'ils ont fait lorsque le soleil n'était pas encore debout. Mais Virgil ne peut rester. Virgil doit aller bosser. C'est en tout cas ce qu'il prétexte avant de quitter une Eve qui en vient à penser qu'elle n'est rien qu'une femme comme les autres aux yeux du Conteur. Un Conteur qui, lui-même, regrette d'avoir quitté Eve aussi rapidement...




Virgil te fait craquer? Tu veux un RP avec lui?
Envoie-lui un Mp





"This is gonna hurt" Eve, Act 3

Le matin, il était partit comme une merde. Ou plutôt, il l'avait lâché comme une merde. Eve. Il était partis, comme il avait laissé tant d'autre dans son sillage, après une longue nuit torride. Et ça lui bouffait les entrailles, au poète. Des jours, des semaines, sans croiser la tignasse rousse de la Dame de l'Envie. L'ennuie. La déception. La tristesse. Il noyait tout cela dans l'alcool. Il enfumait tout cela dans la drogue. Il se purgeait de tout cela dans les putes et les coucheries. Pourtant, la confrontation était inévitable. Et le jour vint où la revoir était autant une peur qu'un besoin. Après s'être débarrassé de sa dernière conquête, il part, traverse les Enfers, cette ville pourrie, pour toquer chez Eve. Pas de réponse. Elle l'ignore. Ne veut pas le voir. Alors il défonce la porte, et s'aperçoit qu'elle n'est véritablement pas là. Un café, un peu de patience. Et Eve débarque. Les premiers mots, et le ton monte, la colère aussi, l'indignation, la rancune. Les insultes volent également. Puis sur cette table, la rousse balance des feuillets. Couvert d'encre, de mots, de phrase, de vers... ces poèmes. Ces écrits. Elle avait fouillée chez lui. Foulé l'intimité de sa sphère littéraire. Cette sphère qui pourrissait en Enfer, si elle n'avait pas déjà pourrie. Virgil se jette sur ses lèvres. Comme pour les détruire, les faire fondre, sous un ardent baiser. Et au final, c'est dans un lit que se finit cette dispute. Le tumulte des passions soulevaient par la rage devait s'assouvir. Un tumulte s'évanouissant dans la jouissance de deux êtres.




Virgil te fait craquer? Tu veux un RP avec lui?
Envoie-lui un Mp


Dernière édition par Virgil le Mer 9 Juil - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Virgil avatar
Messages : 884
Points : 7978
Date d'inscription : 25/09/2013
Localisation : In your dreams, baby.
Humeur : Drunk, baby !

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Virgil   Ven 6 Juin - 23:05


"The Mighty Magician, The Bony Death" Tanatos Act 1

En enfer, la nuit est belle. Mais à Virgil, ça lui fout les boules. Non pas qu'il chie dans son frogue, le conteur, mais plutôt qu'il n'aime pas regarder les étoiles. Qu'importe pourquoi, c'est comme ça. Et puis le Ciel, c'est un peu Dieu. Et puis Dieu, c'est un peu un fils de pute. Comme lui, mais à sa manière. Le cimetière est calme, silencieux, paisible. Comme pris dans les glaces funèbres de la mort. Alors il s'y attarde, il en fait son refuge. Pour quelques minutes, pour quelques heures, pour une soirée, voir une nuit. Il lit Calderon, mais l'ennui le prends. Levant les yeux vers la statue de marbre noir et de ferraille rouillé, une idée lui vient à l'esprit. Essayer de donner vie à cette représentation de la Faucheuse. Il murmure, il versifie, un poème qui l'anime... et lui octroie un désir de mort, un désir de vengeance. Furieuse sans doute que Virgil trouble son sommeil, elle tente de le tuer, mais à défaut, c'est le cimetière qu'elle ravage. Tanatos était là, dans l'ombre, et elle apparaît. En gueulant, évidemment. La créature doit être arrêté, c'est en tout l'ordre qu'elle lui donne. Et à défaut d'y parvenir, Virgil la fait exploser. La Statue, pas Tanatos. Mais le mal est là, le mal est fait... et le cimetière est ruiné, alors que se lève le soleil. Encore une nuit de merde... qui s'achève dans un règlement de compte.




Virgil te fait craquer? Tu veux un RP avec lui?
Envoie-lui un Mp


Dernière édition par Virgil le Mer 9 Juil - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Virgil   

Revenir en haut Aller en bas







 

Les Chroniques de Virgil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chroniques du Monde émergé
» Les Chroniques de krondor
» Chroniques de la Tour de Laura Gallego Garcia
» V.2.0 Les chroniques d'Aaron Knight alias Light.
» LES CHRONIQUES DE NARNIA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum